Vingt... temps ! | Padamnezi

Vingt... temps !

Visite théâtralisée

Déroulé

En 2021, le Musée de Préhistoire de Quinson fête ses vingt ans !

Pour l’occasion, le musée a concocté toute une série d’évènements extraordinaires dont le clou du spectacle est la visite tant attendue du Professeur Strautmann. Préhistorien de génie, le Pr Strautmann est une figure incontestée dans le monde de la recherche, même s’il possède ses détracteurs qui lui reprochent sa personnalité fantasque.

Accompagné d’une médiatrice passionnée, le Pr Strautmann amène les visiteurs à (re)découvrir l’histoire du musée, depuis ses premiers balbutiements jusqu’à son aura actuelle, en passant par sa conception architecturale et les fameux dioramas qui le parsèment. Les vingt ans du musée leur offrent aussi le prétexte pour parler du temps qui passe : le temps que nous sommes capables d’imaginer mais également le temps de la Préhistoire et ses milliers, millions d’années qu’il nous est plus difficile d’appréhender.

La visite semble bien balisée et pourtant ! Les performances de la célèbre artiste contemporaine Marouchka Petrouchka, autour des tout premiers « instruments de musique », plongent rapidement le musée dans une atmosphère irréelle. Où il est question de pierres qui parlent, de mannequins qui prennent vie et de l’origine de l’âme…

« Certains voient des morts, moi je vois des vivants. »
Le Pr Strautmann

Notes

« La découverte de la Préhistoire, en ce qu’elle engage notre situation au sein de l’histoire de l’humanité, est nécessairement une expérience vertigineuse avant d’être une discipline scientifique ». Ces propos de Rémi Labrusse, historien de l’art, à propos de l’exposition Préhistoire, une énigme moderne dont il a été le co-commissaire (Centre Pompidou, 8 mai – 16 sept. 2019), illustrent parfaitement la sensation que nous éprouvons lorsque nous essayons de nous représenter l’échelle des temps préhistoriques. Il y a quelque chose d’abstrait, et en même temps de fascinant, à observer la grande aventure de l’Homme. C’est pourtant cette aventure qui est si bien contée, si bien illustrée au Musée de Préhistoire de Quinson et que nous souhaitons aborder à travers notre visite sous un angle plus philosophique, presque métaphysique.

Afin d’y parvenir, nous avons choisi un fil conducteur : la musique. Ce qui pourrait être encore plus abstrait pour les spectateurs (de la musique chez les hommes préhistoriques ???) devient pour nous le moyen d’accéder directement à leur sensibilité, de leur transmettre les frissons qu’ont dû éprouver les hommes ayant créé pour la première fois un son, puis un rythme, puis un « instrument », etc. Cette porte d’entrée vers, plus généralement, la naissance de l’art et tous ses profonds mystères, apportera au public, nous l’espérons, une autre approche de la Préhistoire et des collections du musée de Quinson. Un musée dont nous mettons aussi en valeur les femmes et les hommes qui ont contribué à sa construction et qui le font vivre aujourd’hui.

Un grand merci à Sophie Marchegay, directrice du Musée de Préhistoire de Quinson, pour ne jamais avoir oublié notre proposition et nous avoir donné la chance de travailler dans ce si beau musée. Les photos ci-dessous sont issues de nos premières répétitions…

Créée pour les 20 ans du musée
Durée : 1h
Pour tous publics, dès 8 ans

Prochaines représentations

DATES
25 avril (report en cours) et 19 septembre 2021

LIEU
Musée de Préhistoire des Gorges du Verdon à Quinson (04500)

RÉSERVATIONS CONSEILLÉES
04 92 74 09 59
contact@museeprehistoire.com

_

Écrit et mis en scène par Yvain Corradi

Avec Maryse Chastan, Julien Pastorello & Marie Rodrigue

Ambiance sonore et musicale : Maryse Chastan

_